L’Œuvre d’art est au cœur de la recherche, elle est le centre de la solution Catalofile®. La programmation effectuée tire pleinement avantage des fonctions natives de fileMaker, elle est:

  • utilisable sur tout type de support informatique (PC, Mac, tablette, smartphones);
  • facile à installer sur poste fixe ou serveur distant pour le travail en équipe.

Les principales fonctions natives de FileMaker,  sont:

  • Tri des notices dans tous les sens (rubriques, date, ordre alphabétique)
  • Recherches globales (sur l’ensemble du catalogue), ou recherches ciblées (sur une ou plusieurs rubriques). Elles simplifient le travail documentaire, sans passer par le système fastidieux des mots-clés.
  • Navigation d’une table à l’autre
  • Impressions de qualité. La base de données génère des PDF élégants adaptables, sur demande, à tout type de charte graphique. Ces impressions permettent au chercheur d’avoir rapidement une vision éditoriale de son travail et de transmettre facilement des documents scientifiques.
  • Envoi d’emails.
  • Les données sont importables et exportables (excel, PDF, texte) à tout moment.
  • Fonctionnement en réseau.
  • Paramétrage de profils d’utilisateurs variés et sécurisés (données cachées ou publiques, en lecture seule ou modifiables)
  • Le fichier peut servir de back-office à une publication web.

 

En outre, le développement Catalofile® permet :

  • de structurer la recherche en classant de façon cohérente les importantes sources trouvées en vue de leur analyse. Il guide le chercheur dans son travail à l’aide de champs à remplir;
  • de fédérer une équipe autour d’un outil de travail commun;
  • de paramétrer 5 comptes d’utilisateurs (administrateur, chercheur, traducteur, stagiaire, lecture seule);
  • de gérer une importante quantité de visuels, vidéos et documents électroniques;
  • de gérer le suivi matériel des œuvres;
  • d’éditer une bibliographie complète, la liste des expositions, les notices d’œuvres complètes, de simples listes, l’index des lieux de conservation, le carnet d’adresses etc…;
  • de récolter toutes les données nécessaires à la publication d’un catalogue raisonné et de préparer son édition. Les champs de notes se distinguent des champs publiables par leur couleur;
  • de traduire aisément toutes les données publiables;
  • d’établir directement des liens URL vers d’autres sources documentaires en ligne;
  • d’utiliser des normes de saisies choisies par le chercheur ou l’équipe.